L’Arosol rconcilie la SNCF et le graf […]

Entre les dessins la bombe qui ornent les murs et la piste de roller orne de sa boule facettes, il rgne en cet fin aot un air d’annes 1980 dans ce hangar qui longe le faisceau ferroviaire. Les trains ont longtemps t le terrain de jeu favori des artistes du graffiti. Quant au 18e arrondissement, il est le berceau de la culture hip-hop (*) en France. La mmoire et l’thique, les valeurs essentielles/Celles qui crent encore l’tincelle lorsque je me rappelle/Les premires heures du terrain vague de La Chapelle/A l’poque les hros s’appelait Actuel , chantait Kool Shen du groupe Suprme NTM dans Tout n’est pas si facile en 1995.

Ateliers collectifs

Avec 1 500 visites en aot, les habitants n’ont pas attendu l’inauguration pour investir ces lieux qui vont connatre pendant quelques mois des ateliers collectifs (street art, danse, sport de glisse) et des animations musicales. Un march hebdomadaire de crateurs d’Ile-de-France, des vendredis piscine gonflable, des modules de skate park ou une picerie solidaire sont aussi prvus.

L’Arosol

De nombreux graffeurs ont investi les lieux depuis dbut aot et ont recouvert les 300 m de murs extrieurs. JGP

L’Arosol va donc tenter la rconciliation entre la SNCF et le graff , estime Matthias Vicherat, directeur gnral adjoint en charge du projet d’entreprise et de la communication du groupe SNCF. Ce dernier rappelle d’ailleurs que l’oprateur de transport ne s’intresse pas qu’au train, c’est aussi un acteur culturel important .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s